De toute évidence, on ne trouve pas de marques dans la nature. Personne n’a fabriqué la nature ; elle est le résultat d’une multitude d’êtres vivants, englobant la création dans son entier, qui améliorent mutuellement et naturellement la vie elle-même. Cette photo présente les îles Raja Ampat en Indonésie. Dans cet archipel, où se rencontrent les eaux des océans Indien et Pacifique, prospère la plus grande diversité marine au monde. La vue sous-marine est époustouflante. Si vous essayez de saisir la scène dans son ensemble, avec la mer, la terre et le ciel ne faisant qu’un, la Terre s’apparente à un paysage des temps primitifs, avant que l’homme n’apparaisse. Dans ce lieu, vous sentez intuitivement l’énergie primordiale de la nature née de la lutte des uns contre les autres pour survivre. De manière naturelle, MUJI a pris pour modèle la nature. En réglementant les déchets et les excès, et en se concentrant sur les qualités naturelles des matériaux originaux, MUJI, qui avait débuté avec 40 produits, en crée aujourd’hui 7 000. MUJI continue d’évoluer, à travers le flot continu de petites réflexions émanant de notre observation permanente, sous tous les angles, de la vie quotidienne.